dimanche 15 janvier 2017

Penser à toi
à ton odeur
à comment j'aimais
me réchauffer avec toi



Défi du jour : Au chaud

samedi 14 janvier 2017

Depuis deux jours j'écoute juste du Iggy Pop
Pis j'ai le goût de te sucer
Pis j'ai le goût que tu me
rentres des affaires
dans le cul.
Tu dois avoir ça chez vous
des affaires à me rentrer dans le cul.

Je fais des rêves faciles à interpréter.
J'ai rêvé que je te branlais
la musique était forte.
Ta queue longue
interminable
Je faisais de grands mouvements
J'étirais le bras
pour rejoindre ton gland.
Depuis
je me masturbe,
me doite le cul
et j'écoute du Iggy Pop
non stop en pensant à toi.




Défi du jour : La grande branlée


vendredi 13 janvier 2017

Je suis juste une fille mariée en bobettes qui fouille dans ton armoire à quatre heures du matin pour se faire des toasts au beurre de pinottes. Je suis juste une fille snob qui mange du pain nutritif et du beurre de noix bios que tu dois brasser. Ton pain blanc, ta tartinade kraft, c'est les vacances cheaps qu'il me fallait. Pas mal tout ce que je peux me permettre en fait. C'est quoi déjà ton nom? 


Défi du jour : Beurre de pinottes

jeudi 12 janvier 2017

Ça va, ça vient
le goût de toi comme avant.
Comme tout le reste,
la drogue,
la boisson,
la bouffe.
Contrôler son corps.
Les cravings s'espacent,
ça devient surprenant.
Quoi toi?
Pourquoi là?
Qu'est-ce que tu fais?
Est-ce qu'elle est enceinte?
Je sais tout le temps où tu es.
Quand tu dis rien je devine.
Toujours si prévisible.
Comme quand tu m'écrivais,
quand tu étais avec elle.
Eh bien, moi, tu devineras jamais.
Je te dirai pas.

Tu peux oublier tout ce que
j'ai déjà dit.
J'ai pas apporté de réponses.
Tu contrôlais les questions.
La vérité est loin de toi.

Et puis
J'ai jamais cru que tu existais.




Défi du jour : Le sens de la vie

mercredi 11 janvier 2017

Passer sa vie à compter

Je sais que je vais me battre
toute ma vie
pour pas redevenir grosse.
Ça ne sera jamais réglé,
fini,
derrière moi.
Chaque bouchée de chaque repas,
a une valeur.
Tout s'additionne.

Je ne suis pas vraiment
possible
ainsi
c'est un hack
une chirurgie.
et la réalité tordue
essaie fort de se réhabiliter
en m'engraissant.

Je résiste.


Défi du jour : Irréel

mardi 10 janvier 2017

Besoin
de toi
pour me
thermoréguler



Défi du jour : Homéostasie

dimanche 8 janvier 2017

Je me suis trouvée conne
conne d'avoir peur.
J'ai vraiment eu peur.
Quand j'ai mis la main
dedans tes culottes
pis que j'ai rien senti.
Fuck, y a pas de graine.
Comment on couche avec
un gars pas de graine?
J'ai jamais encore fait ça!

J'ai paniqué
j'ai continué comme si
de rien n'était.

Plus tard tu l'as sortie.
J'ai encore un peur.
Il y en avait une,
je l'avais juste pas trouvée.
Faut-tu être conne pis énervée.
Elle était petite, mais elle était là.

J'étais déçue, finalement,
je pensais j'allais enfin coucher
avec un gars pas de graine...


Défi du jour : ti-bâtons

samedi 7 janvier 2017

Et je t'empêcherais de faire des niaiseries.
Je me transformerais en jeune femme sage.
Je cacherais tes bouteilles pis ta dope.
Je prendrais rendez-vous pour toi chez la coiffeuse.

Si je voyais que c'est ce que tu veux.


Défi du jour : Rien qu'à voir, on voit bien

vendredi 6 janvier 2017

Qui est-ce qui a eu un A?

Si j'avais les moyens d'étudier, je ferais un doctorat.


Défi du jour : Qui est-ce qui

jeudi 5 janvier 2017

Encore tes yeux

Fallait pas revenir comme ça. Fallait pas. C'est beau comment tu saignes. Je t'ai toujours trouvé tellement beau.

Je comprends pas ce qui t'a ramené, j'ai tout fait pour te chasser. J'ai tout essayé, l'alcool, la dope, les hommes. J'ai arrêté d'écrire à cause de toi. Tu le sais que c'est à cause de toi. Comment je pouvais t'empêcher de lire sans arrêter d'écrire? Comme ça.

Aimes-tu être en train de mourir comme ça? Aimes-tu ce que je nous ai fait? De toutes les alternatives, c'est ta solution préférée. On aurait pu être amants, amis, amoureux, inventer de quoi qui existe pas encore. On aurait pu écrire ensemble. Mais tu voulais que je te tue. C'est juste ça que tu veux.

T'es revenu avec ton regard pâle me stalker. Tes yeux, je suis pus capable. Je t'ai ducktapé la yeule pour ne plus t'entendre avant de coller tes yeux avec de la colle chaude. T'essayes pus de parler là, t'as gémi, pleuré, crié, mais t'as pas essayé de vraiment communiquer, prononcer des mots à t'en déchirer les lèvres. Non. T'as enfin compris que je ne veux plus savoir. C'est trop tard mon chéri.

Je suis une artiste, redéfinir ta beauté, c'est un honneur que tu me fais. Des yeux bien collé à la colle, ça coule pas. Du côté gauche ça coule par ton nez, mais à droite, c'est bouché. T'as une bulle de larmes qui gonfle sous la paupière étirée prête à éclater, ça doit faire mal. Je vais te changer le mal de place en chauffant ma broche à tricoter 0.3mm et te l'enfoncer dans l'oreille. Oui.

Sans tes yeux, sans ta bouche, les oreilles qui saignent, t'as l'air cave, je trouve ça beau. Je vais chercher ma hache. T'es pas complètement sourd, tu as réagi au bruit. Shlack! Et voilà, cinq doigts de moins. J'aime couper au milieu de la main avant le poignet, juste en dessous du pouce. Comme ça je congèle séparément les doigts et le bas de la paume avec le poignet. Avant je travaillais tout croche, je gaspillais.

T'es tellement drôle. Les nerfs t'ont pogné, tu fais des bye bye avec ta main en sang et t'en mets partout. Attends j'ai une idée.

J'ai eu ça pour Noël, c'est un chalumeau, pour de la crème brûlée pis des recettes fancys de bourge. Ça va arrêter de saigner si tu bouges pas. Arrête de bouger! Tiens.

Qu'est-ce que je fais, j'te fais-tu l'autre main, ou je te laisse de même. Je trouve que ça goûte pas pareil quand on prélève les morceaux sur un cadavre. C'est pour ça qu'elle est spéciale ma viande. Tu vas être spécial toi aussi pis tu vas nous nourrir tout l'hiver. Un vegan, sportif comme toi, ça peut juste nous faire du bien.


Défi du jour : Les démons de mes nuits blanches

mercredi 4 janvier 2017

Torture et masochisme #27

Feuilleton insipide qui se lit bien à voix haute à table, dans le bus, n'importe où .

Tous les épisodes : #1#2#3#4, #5#6#7#8#9#10#11#12#13,#14,#15#16 #17#18,#19#20, #21#22#23#24#25#26


Le choix

Elle hésite tout le temps avec lui. Jamais moyen de savoir ce que ça va donner. Cette petite crainte excitante, la fois où il voudra aller trop loin, devoir l'arrêter.

-Alors tu prends quoi?
-Je sais pas, je peux avoir au moins un indice? Un tout petit indice?
-Non, c'est ça le jeu, tu veux jouer ou pas.
-C'est toi qui voulais jouer...
-D'accord, un indice, ça fait pas mal.

Elle lui fait ce petit sourire pincé. Quelque chose qui fait pas mal, mais qu'est-ce que ça peut être? Et s'il mentait et que ça fait un petit peu mal? Ça fait peur. Ça donne le goût. 

-Si t'as pas choisi quand le sablier s'arrête: je choisis pour toi.

Espérant qu'il mente, elle pointe l'enveloppe. Il l'ouvre et en ressort une plume.

-Tu me niaises, je jouirai pas avec ça.
-Le but c'est pas juste de jouir.
-Christ de niaisage, on peut-tu revenir en arrière, je choisis l'oeuf pis je vais avoir le temps d'écouter mon émission?


Défi du jour : l'oeuf ou l'enveloppe
Ma belle fée punk d'amour.
J'ai convaincu la voisine d'ouvrir ta porte.
J'ai couru avec mes bottes
chez toi
en criant ton nom.
Je rentre là, es-tu là?
Elle est pas là.
J'ai regardé dans ton lit
dans ta salle de bain.
Après j'ai pris la main de notre amie.
La porte refermée, j'ai regretté
de pas avoir regardé
dans le garde-robe.
Mais au fond de moi je savais
que tu t'étais juste poussée
de bonne heure ce matin.
Mais voyons donc, elle aurait pas fait ça,
se pousser de même.
Oh oui, elle est de même,
j'ai dit en souriant.

mardi 3 janvier 2017

Mélange

C'est pas le genre de livre de recette que ma mère m'a transmis, mais moi je l'ai consulté encore là pour voir si je serais mieux d'attendre avant de m'envoyer de quoi de plus.

http://linjecteur.ca/PDF/Info-Drogue/Blender_web%20PDF.pdf

Défi du jour : Ma mère me l'avais dit.

lundi 2 janvier 2017

J'ai eu une révélation sous l'extasy tout à l'heure

J'étais Cannelle, à cause d'un Ti-brin et Léo aimait m'appeler comme ça. 

Cannelle c'était comme un idéal enfantin que j'ai jamais vraiment été.

Madame Coucou, c'est ce que je suis devenue sans faire exprès. La matante dont la devise c'est "Tout finit par s'arranger". Celle qui tricote. La voisine qui a des plantes. Qui fait pas de camping.

J't'allée voir les gars qui jouent à D&D dans cuisine. Je suis rendue vieille pour m'appeler Cannelle. Trente-cinq ans presque. 

Léo a ri aux éclats. W a dit qu'il contredirait pas une féministe sur une question aussi importante que son identification à un personnage de Passe-Partout. Mon mari a dit qu'en plus, elle est polyamoureuse, fait que.

Je pense je vais changer mon nom : Madame Coucou. Moi je l'ai toujours trouvée badass.



Défi du jour : Être

dimanche 1 janvier 2017

Ça sert plus à rien de pleurer.

T'étais beau,
je t'ai aimé pour vrai.


Défi du jour : Arrêter de pleurer

Moi: M'aimes-tu même si j'essaie des recettes pis je suis stressante?
Lui: Ouais ouais.
Invité : C'est pour ça qu'on t'aime encore plus.

Défi du jour: Tiramisu

jeudi 29 décembre 2016

Depuis que je suis Mr Robot, je me demande pus si c'est déjà arrivé qu'une date me hacke pis absorbe comme genre toute ma vie, ma porn, les photos de ma noune, quand je me fouille dans le nez en même temps que je me masturbe devant mon cell; toute. Je me demande plutôt combien et qui.

Il y a toi dont je suis certaine. Parce que t'es pas vraiment doué et ça paraissait dans ce que tu avais à dire, que tu lisais tous mes messages. Et ça paraissait dans ta façon d'agir que tu essayais juste de me hacker tout le temps. Me jouer dans la tête. Me débarrer des options juste pour toi.



Défi du jour : Hack

mercredi 28 décembre 2016

Quand le safe word c'est dépanneur

Au clair de la lune
mon ami Pierrot,
j'ai sauvé mon cul
en épelant le bon mot
lumerotte éteinte
drache qui bat la fenêtre
ristrette bien tassée
poudrerie dans l'nez.

Au clair de la lune
chafouin vieux pusher
mélange les pilules.
Champagné, blagueur
Pierrot devient fada,
tap-tap trop fort moi
si vigousse que de peur
je crie DÉPANNEUR!


--------------------------------------

C'était son idée le défi.

Cet exercice vient de ce site Internet:
Pour la définition des dix mots dits… http://www.dismoidixmots.culture.fr/
en  France « chafouin » et « fada», au Québec « poudrerie » et « dépanneur », en Belgique  « lumerotte » et «dracher », en Suisse « ristrette » et « vigousse », en Haïti  « tap-tap » et au Congo « champagné ».

Noir et blanc



lundi 26 décembre 2016

Des vacances de cirque

Il faut que j'arrête de pleurer
Pis que je fasse de la sangria pour ma chum
qui s'en vient en taxi.
Il faut que j'arrête de trembler
J'étais même pas capable de parler.
J'oublierai jamais sa voix dans l'autre pièce
Pendant que je m'écroule.

- Allô Joanie, t'as des problèmes? Viens-t'en tout de suite. Besoin qu'on aille te chercher?

Il prend soin de tout ceux que j'aime comme ça.

Il faut que j'arrête de pleurer.
Le tabarnak qui l'a touchée
Je veux qu'il meurt,
Je veux qu'il souffre.
Il faut que je fasse de la sangria
Je vais mettre de la musique
Pour ma chum.

dimanche 25 décembre 2016

Construire la chambre

L'équilibre fragile.
Décalquer une autre image
du modèle éclaté
Comparer les définitions
Accepter le décalage

Noël c'est pas pour toi pis moi
C'est pour les officiels
Ceux qu'on met leur nom sur son testament
Au motel
Je connais pas ta plaque pour l'enregistrement

Cette beauté que moi je cherchais
tiraillement qui oblige à penser.
Qu'est-ce que tu veux.
Qui es-tu.
Pas choisir
juste être là.
Défaire le lit.
Tu verras peut-être jamais cette réalité.
Quand je dis que rien n'est plus vrai
plus juste
plus justifié
que toi et moi.
Ce court espace-temps qui nous appartient.
Comment il a fallu qu'on résiste
et qu'on torde le scénario d'origine
pour construire cette chambre.
Comment tu crées un ailleurs impossible
sans moi.

L'équation peut rester imparfaite
tu sais, les maths, ça me fait mouiller.

jeudi 22 décembre 2016

Niaisage

Toi tu sais pas c'est quoi.
La dépendance affective.
Je veux tellement que tu m'aimes
j'en deviens détestable.

mardi 13 décembre 2016

vendredi 9 décembre 2016

dimanche 20 novembre 2016

Tes yeux de petits cochon, la première fois je t'ai sucé.
Je garde ça avec moi pour toujours.
Tu peux devenir ce que tu veux.
T'es la p'tite face avec ces yeux-là
Tu m'enlèves ma culotte pour me manger.

mercredi 16 novembre 2016

Reality check

Hier je pensais que j'étais grosse comme avant.
Pour vérifier je monte dans le bus.
Je pose mes mains sur le siège de chaque côté de moi.
Je prends moins qu'une place.
Je suis toute petite.

mardi 15 novembre 2016

C'était peut-être même pas toi

J'y allais.
J'étais en route.
Je t'ai vue au café.
J'ai parké mon bixi
reviré de bord.
Me suis dit, je vais aller le voir
dire bonjour.
On s'est assez niaisé, non?
Pis là j'ai eu un courriel de ma banque
Effet sans provision
Pus une cenne...

Le destin


Je peux pas flasher ce que je lis
pour me faire cruiser
par des gars éduqués
avec mon kobo.

Tous ces gars riches qui prennent le métro
sans me draguer.

mercredi 9 novembre 2016

Je n'ai plus envie de me forcer à aimer l'autre moitié de l'humanité sous prétexte qu'ils sont mes semblables. Je n'ai rien à voir avec les hommes. Je les déteste. Je ne veux pas être comme eux, je veux les faire tous disparaître. Combien d'agressions et de problèmes j'aurais évités si on m'avait appris plus tôt à haïr les hommes au lieu de m'apprendre à m'y soumettre? Il n'y a pas un pays au monde, pas même le mien, où je sois en sécurité, rien que parce que je suis une femme. On me déteste, m'opprime, me maltraite, me viole, me paie moins cher, parce que je suis une femme, mais si je hais les hommes d'être des hommes, je suis donc méchante, moi.

Fuck you. Cette nuit, c'est la preuve qu'il ne faut plus laisser les hommes décider. Les hommes ne méritent aucun respect tant qu'ils s'identifient fièrement au genre masculin. Il faut rapidement dévaloriser tout ce qui est masculin, interdire des comportements, établir des quotas et ne plus permettre aux hommes de se retrouver majoritairement au pouvoir.

dimanche 6 novembre 2016

Tu voudrais que j'écrive encore pour toi

Tu peux te planter dans mon décor tant que
tu veux.
Je n'ai plus jamais envie d'être proche
de toi.
Je suis trop belle pour t'autoriser à
me voir.
J'ai reporté ailleurs mon affection
Et ma dépendance pour ton regard
Cachés mes mots
Enfouis

Et tu voudrais que j'écrive encore pour toi.
Ça te manque
ma douleur.

Avant d'aller au travail
Au retour
Le dimanche matin.

Moment privilégié
Juste toi et moi.

Mais tu sais
j'ai bien d'autres dimensions
Que tu as mis trop de temps à admettre
J'existe tellement mieux sans toi,
tu peux être triste pour ça, c'est légitime.
Tu ne le reconnaîtras pas
comme tu ne te reconnais pas toi.
Tu n'es pas comme ça, c'est un autre
et tu empruntes son regard quand tu me lis.

Continue champion
Écoute ta musique
Bois avec tes amis
Encule ta blonde qui aime ça autant que moi
Lis les mêmes choses.


vendredi 21 octobre 2016

-Comment ça va à l'école? Avec tes collègues?
-...
-Tu hausses les épaules parce que tu sais pas quoi dire ou parce que tu t'en fous?
-J'ai de la misère.
-Comment c'était aujourd'hui?
-Tout le monde s'est présenté.
-As-tu dit, allô, mon nom c'est Rémi, je suis asperger?
-Non, j'ai pas dit ça. J'ai jamais dit ça.
-Tu dis toujours ça. Je suis sûre que c'est ça que t'as dit.
-Non! J'ai dit que ma femme écrit de la porn et prend des antidépresseurs.
-Quoi?
-Est bonne ma joke, hein?
-Non, ça c'est pas drôle.

mardi 18 octobre 2016

Ninja

Deux salauds m'ont agressée hier.
J'arrête pas de penser à mes jambes.
S'ils avaient enlevés mes pantalons au complet
et vu mes poils
Est-ce qu'ils m'auraient battue plus fort?
Pour me montrer comment ça marche.
Me montrer à être une fille.

Deux enfants de chienne, hier soir
alors que je rentrais chez moi
j'ai laissé mon bixi à la Place Valois
comme d'habitude.
Pourquoi il n'y a pas de station à bixi sur la Catherine?
Question de sécurité.
Et ma sécurité à moi?

Je marchais vers chez moi
je passe là à chaque jour,
j'ai écrit sur le rapport de police,
est-ce que j'ai encore le droit?
Suis-je en sécurité?

Devant les caméras du Dépanneur
devant des témoins
qui n'ont rien fait.

Comment j'ai fait?
Comment j'ai réussi à texter mon chum,
l'appeler au secours
appeler la police
photographier les écoeurants
en 4 secondes pendant que ça se passait.
Comment j'ai fait?

J't'une ninja