mercredi 29 juin 2016

Tu as vingt-quatre ans
Comme mon petit frère
J'ai payé l'hôtel
T'étais beau

lundi 27 juin 2016

Te pardonner

Le plus juste,
ce serait que t'ailles t'excuser
pour moi
auprès des gars trop gentils
devant qui je pleure
après avoir fait l'amour,
maintenant.

vendredi 24 juin 2016

Un peu comme si je portais
La vie de quelqu'un d'autre
Chaque matin cet autre corps
Dans le miroir
Enfiler des vêtements toujours neufs
Comme dans un rêve
Le souvenir d'une garde-robe
Fantôme
La robe rouge
Le chandail bleu pour la St-Jean
Qu'est-ce qui reste de moi
Si les guenilles qui me définissaient
Ne me font même plus

jeudi 23 juin 2016

Il a dit regarde, un blog, j't'impressionné.

J'ai dit wow. Si j'étais pas mariée avec toi, je voudrais marier ce gars-là c'est sûr. Scuse. C'est juste... tellement rare de tomber sur un gars quasiment aussi hot que toi. Tsé.

mardi 21 juin 2016

Pis je l'sais que t'as envie de moi.
Avec ma belle petite jupe
que tu relèverais simplement
les bas que tu déchirerais
le string à tasser
en caressant ma toison humide
tu le sais
tu le dis
que j'ai le tour
d'aller te chercher.

C'est ça que t'as dit à ton vieux chum.
Cette fille-là elle vient me chercher.
C'est moi ça.
Je viens te chercher.

Pis je l'sais que t'as envie de moi
c'est pour ça la jupe
les ongles
toute le kit
c'est pour que tu me fourres
dans le cul
comme la dernière fois
Mieux que l'autre fois,
j'ai plein d'idées.
Je vais te faire des beaux yeux
pis je vais crier comme t'aimes.

Envoye, trouve-toi une excuse
pis sauve-toi ce soir.
Demain quand tu cogneras des clous
à job
tu prendras un café de plus
tu diras à ton chum
la p'tite christ est venue me chercher.
J'vas y aller te chercher.
J'vas y aller dans tes culottes
te prendre par les sentiments
avec ma bouche qui suce trop fort
t'avaler.

lundi 20 juin 2016

Tu me manques.
Sous la douche,
quand je choisis mes vêtements,
pendant que je me maquille.
Je sais que ça ne sert plus à rien
d'être belle
surtout sans toi.

Mais l'habitude...

Ton absence
quand je me touche
je ne dois plus y penser
je dois penser à autre chose
à quelqu'un d'autre
Quelqu'un
d'autre

Je suis trop belle maintenant.
Toi tu es resté
le p'tit nerd
avec tes grosses lunettes,
tu devrais porter des broches.
Maintenant je les vois,
tous tes défauts.

Chercher
Des petits yeux curieux
un sourire assassin
des belles mains fermes.
Chercher les mains
d'autres mains que les tiennes.

C'est ce qui me manque le plus
tes défauts.
Ton langage familier
et ta belle voix qui zézaye.
Tes fautes de français,
tes erreurs de jugement
et tes petites manies.

Jouir.
Jouir comme une folle
dans ses mains
jouir dans sa bouche
comme si c'était toi.
Vas-tu jouir encore sans moi?
Es-tu capable d'effacer mon visage?

Tu me manques,
mais est-ce que c'est vraiment
toi
qui manques?
Ou n'importe qui
n'importe quoi?
Juste la pression de t'écrire,
la satisfaction de t'"avoir".

Est-ce que je pourrais
te remplacer
par n'importe quel tata
avec des mains,
un pénis et un sourire assassin?
Certainement.
Faut au moins que j'essaye.

Mes jambes poilues sont une arme efficace contre le manspreading. J'ai jamais vu un dude serrer autant les genoux pour pas me toucher. Je sais pas comment il fait pour être bien avec lui-même à avoir peur du poil comme ça, il en a tellement plus que moi...

mercredi 15 juin 2016

Coudon, c'est tu moi ou t'as réduit pas mal depuis la semaine passée?

En fait, je sais pas trop, j'ai pas eu beaucoup le temps de me regarder. Je m'interroge sur le choix des mots. Est-ce que certaines personnes ne me verraient désormais plus que comme un échantillon de moi -même. Une réduction. Est-ce qu'à leurs yeux, j'apparais plus concentrée, épaisse et sucrée que l'an dernier. 

C'est amusant, j'en parlais avec Amélie. Les gens réagissent différemment et ça m'en dit beaucoup sur eux. Elle dit que j'ai pas vraiment changé. Ceux qui ne me reconnaissent pas sont les gens qui n'ont jamais voulu savoir qui je suis vraiment. Et ils sont trop contents de me trouver tellement belle. Comme si je les soulageais enfin du malaise que je leur causais en étant laide. 

Je suis pas d'accord avec ça. Amélie non plus. Ça me prend plein d'énergie, me souvenir si quelqu'un me trouvait belle avant pour lui faire confiance. 

mardi 14 juin 2016

lundi 13 juin 2016

Tu as choisi le mot vidanges,
je suis pas un déchet
et toi t'es bien une ordure.
Mais tu me manques.

Comme un sucrier
vide.
Comme un petit animal
blessé
que t'es.

La pitié m'empêche de pleurer.
J'aurais rien pu faire différemment.
C'est pas de ma faute,
je sais.

Lui

-Je suis désolée de te parler de l'autre.
-Je suis ton ami...
-T'es mon meilleur ami! T'es toute. Pis si j'en parle avec quelqu'un d'autre, cette personne finit toujours par être mal à l'aise pour toi. Y a juste à toi que je peux en parler...
-Je sais.
Elle a dit, j'ai peur que quand tu seras plus là, on me laisse tomber, parce que tu m'expliques pour que je comprenne.

Et ils se sont tournés vers elle, les uns après les autres, pour lui dire qu'ils ne la laisseront jamais tomber. Ils sont ensemble.

J'ai dit, vous voyez, je peux partir tranquille. Vous avez appris l'essentiel.

samedi 11 juin 2016

Le prochain dude

Tu vas sourire beaucoup
et tu ne seras pas compliqué.
Tu feras de moi
des photos
noir et blanc
et des films artistiques.
Tu n'hésiteras pas à
embrasser mes cicatrices.

vendredi 10 juin 2016

Ça finit bien

Je changerai pas.
Je suis rendue que je m'aime trop pour ça.
Je suis contente d'être sortie de cette dynamique de marde
où j'étais la pas fine
où tu voulais obtenir quelque chose.

Je me sens mieux.
Vraiment mieux.
J'espère que toi aussi.

Parce que tabarnak,
tu le sais pas,
je le dirai jamais,
mais je t'ai aimé comme c'est pas arrivé souvent.
Au point d'avoir peur de toi
d'avoir peur de moi.
T'aimer comme une folle,
faire des niaiseries,
perdre la tête.
Au point d'avoir peur que tu m'aimes.

Le pire est pas arrivé
tu m'aimes pas.

Je suis tellement soulagée
que tu m'aimes pas.

Je vais continuer de t'aimer, moi.
Je te veux du bien.
Pis je m'en veux pas.



Chez Arhoma avec maman

-C'est écrit "sucre de canne", tu dois aimer ça, c'est fancy pis naturel, j'imagine. On va en ramener à maison.

Et elle glisse les petites enveloppes dans sa sacoche.

Mon petit pot de yogourt éternel

Me semble que je fais juste ça,
manger mon petit pot de yogourt 
doucement.
Pendant toute la journée. 

jeudi 9 juin 2016

La pluie ça me fait penser à toi.
Juste la laisser tomber.

Tes bras sont bien trop grands pour moi
si je me jetais dedans
tu m'échapperais
c'est sûr.

Tu m'as déjà laissé tomber
chaque fois.

Ton sourire au soleil
et tes yeux
trop bleus
pour être vrais.

Je suis comme toutes
les autres filles
moi aussi des fois je
me masturbe
en relisant tes messages
fades
et pas cochons pour cinq cennes.

Je cherche c'est quoi
qui m'excite
dans ta posture de coincé du cul
Ça doit être l'irrésistible envie
de te faire des choses interdites
dans certains états américains.

mercredi 8 juin 2016

C'est pas toi

La fille cute en pleurs sur le bord du canal 
C'est moi.
Ça fait toujours aussi mal
Comprendre que c'est pas toi que je veux
Je pensais 
Mais 

Ma dernière niaiserie

-T'es une adolescente. Pareille comme une adolescente. T'as vraiment fait ça?
-Oui.
-J'en reviens pas.
-Moi non plus. Je suis gênée un peu.
-Pis tu me le dis en plus.
-Fallait qu'j'en parle à quelqu'un.

dimanche 5 juin 2016

Ajout à la liste pour mon rendez-vous chez le médecin

Je sais pas pourquoi maintenant je pleure quand on me fourre.
Genre pendant.

18 ans de vie commune dans une semaine

-Ouin là moi faut que je fasse l'amour aujourd'hui pis j'ai trouvé personne de disponible faque tu vas prendre ta douche. T'as peut-être pas remarqué parce que tu travailles pas, mais c'est samedi.
-P'tite christ de baveuse.

samedi 4 juin 2016

J'ai perdu 100 fucking lbs. Ça fait une semaine que je suis traumatisée. Me regarder dans le miroir. Demander qu'on me prenne en photo. Est-ce que c'est vraiment arrivé? Besoin de plus de preuves. Tous mes vêtements sont neufs. Je peux faire tout ce que je veux.

Mes voisins, mon oncle, ne m'ont pas reconnue. Toi tu me reconnais tout de suite. Je freak full pour ça. Je doute de tout. Faut que je retourne voir mes photos de moi.

jeudi 2 juin 2016

Parce que tes beaux yeux,
tes mains douces
et ta bouche.
Parce que le printemps,
tes mots
et mes lèvres
toutes mouillées.
J'ai envie que tu me défonces
sans rien dire
juste comme ça.
Que tu lèves ma robe
tasses la culotte
et que tu entres.
Jusqu'au fond.
J'ai envie que tu forces
et pousses avant que je sois prête.
Que tu me déchires
en me tenant bien les hanches.
Mais c'est pas grave si t'es occupé,
je vais aller regarder de la porn
sur un ordi de l'UQAM.

Si ce texto s'adresse pas à toi, ignore-le

Mon cell est tombé dans l'eau,
j'ai perdu mes contacts
et j'ai peur d'envoyer des photos
de ma chatte
à la mauvaise personne...