jeudi 2 octobre 2008

La CLE de l'énigme

Qui a rédigé ce commentaire nous expliquant par A + B que les parents ont parfaitement le droit de retirer leurs enfants du cours d'étique et culture religieuse? Probablement quelqu'un de la coalition pour la liberté en éducation (CLÉ). Cette personne veut nous montrer à vivre mais elle ne se nomme pas. Est-ce un homme? Une femme?

Je vous imagine pas très jeune avec cet air sévère qui glace le sang de vos voisins. Si je vous avais devant moi, je vous ferais un gros câlin et vous flatterais les cheveux. Vous me faites pitié. Je croyais que je vous détestais. Votre paranoïa et votre complexe judéo-chrétien, m'émeuvent presque. Continuez d'empêcher votre enfant d'ouvrir les yeux sur le monde, d'apprendre et d'échanger. Conservez votre petit trésor sous une cloche de verre à l'abri des intempéries et du communisme. Enseignez lui le créationnisme et boycottez le cours de science pendant que vous y êtes. Votre petit prodigue deviendra probablement premier ministre! Sachez Monsieur ou Madame, que les grands esprits de ce monde n'ont pas peur de s'interroger et de se confronter.

Du côté de la CLE on dit que la pauvre majorité Québécoise de souche se plie à la minorité'immigrante en acceptant l'enseignement de ce cours. J'ai terminé mes études secondaires depuis un bon moment, essayez de deviner combien d'élèves assistaient au cours d'enseignement religieux à mon école lors de ma dernière année d'étude? 4, et oui ils n'étaient que 4 Québécois blancs et isolés des autres qui assistaient tous au cours d'enseignement moral. J'ai plutôt l'impression qu'une minorité de parents catholiques tente de contraindre une majorité de Québécois à vivre dans l'ignorance.

mercredi 27 août 2008

La CLÉ dans la porte

Mon père disait : "On n'arrête pas le progrès." Cher Papa, ce n'est pas faute d'essayer. Depuis quelque temps, La coalition pour la liberté en éducation (CLÉ) se bat contre le système afin d'exempter les enfants catholiques du nouveau cours d'éthique et de culture religieuse qui débutera dès la rentrée scolaire.

Personnellement j'aurais adoré ce cours et je crois que les jeunes aussi, ce sont les parents qui ont peur. La mission de l'école est de préparer les enfants à la vraie vie, en faire d'honnêtes et responsables citoyens. Pour ce qui est de l'éducation religieuse, ce doit être fait à la maison ou à l'église mais certainement pas à l'école. Après tout ce temps à se battre pour devenir une société laïque, les Québécois ont si peur de l'autre qu'ils se réfugient dans la religion catholique et s'y accrochent. Le nouveau cours prévoit un survol de toutes les religions et une approche différente, pourquoi pas? L'école doit être un milieu d'échange et d'élévation. Suis-je la seule à me réjouir à l'idée que les jeunes "Québécois de souche" blancs et catholiques, partagent enfin la même classe que ceux de toutes les autres communautés pendant ce cours?

La CLÉ met le pied dans la porte et tente de nous empêcher de laisser derrière nous une époque révolue. On incite les parents à boycotter le cours et on songe même à aller devant les tribunaux.

Si la DPJ n'était pas aussi occupée, elle devrait intervenir auprès de ces parents qui mettent leurs enfants dans une position très inconfortable; ils auront tous un 0 dans la colonne "Éthique et culture religieuse" de leur bulletin. L'école n'est pas un choix, c'est une obligation et ce jusqu'à l'âge de 16 ans. On ne peut boycotter le cours d'éducation physique, de musique ou encore d'éthique et culture religieuse parce qu'il ne nous convient pas.

dimanche 17 août 2008

La fin du monde

Croyez-vous aux extras-terrestres? Aux prophéties tirées du calendrier Maya? À la fin du monde? Où serez-vous le 21 décembre 2012?

Je viens de visionner le documentaire Apocalypse 2012. Tous ces prophètes, la science et les récents événements qui nous prédisent la fin du monde. Tous ces pseudos spécialistes nerdy qui connaissent tous les épisodes de X-files par coeur m'ont presque convaincu. J'ai peur. Même Merlin aurait prédit la fin. Alors là, si c'est Merlin qui l'a dit. Merlin je lui fais confiance, c'est pas comme Gandalf, il me doit encore 50$.

Si j'étais millionnaire, je me paierais un voyage sur la lune, pour regarder tout ça péter. Mais à 15 000$ par année, si c'est la fin du monde, je la verrai à la télévision comme le dit la chanson. Le 21 décembre 2012 c'est le solstice et cette année-là c'est aussi le dernier vendredi avant les vacances. Ce sera la folie dans les boutiques, le dernier jour d'école pour les enfants et moi je prendrai congé ce jour-là! Je me console en me disant que si la terre est aspiré par un trou noir et que l'humanité s'éteint, l'agonie de l'humanité ne durera pas suffisamment longtemps pour que j'en souffre. Je cuirai donc solennellement ce qui pourrait être mes derniers biscuits de Noël le 21 décembre 2012.

Si vous avez envie de rire, jetez un oeil à ce site: http://www.211212.info/

dimanche 13 avril 2008

Bonjour la police

Où est-ce qu'on s'en va? C'est ce que je me suis demandé après mon entretien téléphonique avec un agent de la police de mon quartier vendredi dernier. Il y avait de drôles de messages sur ma boîte vocale. Une femme dans la quarantaine me menaçait de mort. "Laisse-moi tranquille ou je te tue!" et "Je t'aiderai à te tuer!" Avouez que sur le coup ça fout la trouille.

L'appel était évidement bloqué et mon afficheur n'affichait aucun numéro. J'ai réfléchi quelques minutes, je ne voyais pas de qui ce message pouvait venir. Alors j'ai composé *57. Un message enregistré m'informe alors que si je veux que l'appel soit retracé je serai facturé, j'accepte. Un autre message m'informe que l'appelant à bien été retracé et que je dois contacter le poste de police de ma région, ce que je fais.

Au bout du fil il y avait un gros con à la Homer Simpson s'étouffant avec ses beignes qui me dit: " Qu'est-ce que vous voulez qu'on fasse?" Alors j'explique que le numéro à été retracé par mon fournisseur de service téléphonique, qu'il suffit de le contacter pour savoir d'où provient l'appel. La grosse police ricane. Ça ne sert à rien de savoir d'où provient l'appel, un juge n'accordera jamais de mandat sans d'autres preuves. Je lui fait perdre son temps. Il est vrai que je ne craigne pas pour ma vie, je crois plutôt que ces messages me sont parvenu par erreur. Mais ce dont je suis certaine, c'est qu'il ne s'agissait pas d'une blague. Ces messages étaient bien destinés à quelqu'un. Le message conservé sur me boîte vocale et le numéro de l'appelant ne sont pas des preuves suffisantes! Homer me dit sur un ton évident : "Là madame vous voulez qu'on déplace un policier chez vous pour prendre cette plainte-là voyons donc!" D'accord, d'accord, pardonnez-moi de vous déranger monsieur. Je croyais simplement qu'il était approprié d'en aviser la Police quand on est victime de menace de mort. J'ai raccroché en lui disant que c'était ridicule. "Allez vous plaindre à Monsieur Harper" a-t-il rétorqué.

Tout ça me rappelle le vol dont j'ai été victime il y a deux ans. Un homme s'est introduit chez moi pendant mon sommeil et m'a volé quelques DVDs, un carton de cigarettes de contrebande et mon porte-monnaie. Le lendemain matin j'ai immédiatement contacté le service de police. On m'a envoyé quelqu'un. Je raconte ce qui s'est passé, il me demande quelle est ma compagnie d'assurance. Je n'en ai pas, je suis contre les assurances, c'est inutile et de toute façon il n'a prit que des DVDs car un passant m'a ramené mon porte-monnaie. L'homme lève les yeux vers moi et me demande pourquoi je l'ai appelé alors? Et bien Monsieur l'agent, je croyais qu'il était de mon devoir ou plutôt ma responsabilité d'en informer les autorités lorsque je suis victime de vol.

Wow, que de dévouement, que de loyauté. Voilà des policiers sur lesquels on peut compter! Dormez paisiblement, la CUM (le nom du SPVM dans mon temps) veille. N'ayez crainte vous êtes en sécurité.

mercredi 2 avril 2008

L'âge des ténèbres

L'histoire est intéressante, l'angle aussi, Marc Labrèche est brillant. C'est certainement un grand film. Pourquoi? Parce qu'on a envie de le revoir, s'en souvenir, le raconter, le transmettre. Une critique délicieuse de notre monde de fou et de notre appareil gouvernemental. Une phrase, s'est imprimée dans ma tête: Travailler tros fort c'est pas une excuse, c'est pas une qualité, c'est pas intelligent, c'est bête, borné et stupide.

Pour ce qui est de la fin... Ce film est long et il fini trois fois. Il y a deux moments précis où on croit que le générique apparaîtra d'une seconde à l'autre. Mais non, il semble que pour Denis Arcan, tout n'était pas dit. Pourtant, dans les deux cas, s'aurait été une conclusion satisfaisante. Pour ce qui est de la véritable fin, elle nous laisse sur notre faim.

vendredi 14 mars 2008

Travailler c'est trop dur...

Voilà la saison des impôts qui recommence. J'en ai par dessus la tête et plein le cul! Mais que faire? Je vendrais ma mère pour un billet d'avion vers l'Amérique du sud. Mais ça ne suffirait pas, il faudrait bien que je revienne un jour.

Mon problème c'est que j'ai autant envie de travailler que de me faire enculer à sec par le premier venu. Je le répète souvent, je ne m'ennuie pas au point de vouloir travailler. Je n'ai nullement besoin d'un patron pour m'occuper!

Mais le mariage, les études supérieures, la grosse maison, tout ça il faut le gagner, bucher et suer pour. Nos parents et nos grands-parents avaient cette capacité de travailler, sans passion, sans tripes, juste pour nourrir les enfants et payer l'hypothèque. Comment se fait-il que je n'aie pas hérité de ces gênes? Mes ancêtres valorisaient le travail alors que moi je suis convaincue que ceux et celles qui travaillent beaucoup sont des épais finis! Les patrons sont des enfoirés, les employés des putes et le salaire; une blague, rien que ça.

Bon il faut que j'y aille, bientôt 17 heures; Yabadapadou! D'ici là une petite demie heure à me vendre à rabais, corps et âmes pour le bénéfice d'un autre...

jeudi 24 janvier 2008

Desjardins

En allant déposer mon chèque de paye au guichet automatique mon chum me fait remarquer une affiche sur la porte d’entrée. Nous apprenons que les guichets automatiques seront fermés de 22h00 à 6h00 le matin pour cause de vagabondage! Est-ce si dangereux qu’un itinérant se réchauffe quelques minutes ou dormes quelques heures près des guichets automatiques? De toutes les choses qui m’effraient dans la vie, les itinérants n’en font pas partie. Des gens mourront peut-être de froid cet hiver dans le quartier mais la clientèle de la caisse sera protégée des méchants vagabonds. Si ces gens vont se réfugier à la caisse populaire, c’est peut-être que la caisse ne réinvestit pas suffisamment dans l’économie sociale du quartier.
Je me demande s’il y a encore des humains chez Desjardins ou n’y a-t-il plus que des machines?

C'est qui le p'tit boss qui a pris cette décision? Je voudrais son nom pour l'écrire en minuscule.